Le cloud souverain, ou comment faire rimer cloud avec confiance

Le cloud souverain, ou comment faire rimer cloud avec confiance

Le trésor des pouvoirs publics et des entreprises est désormais numérique. Il reste que, si la prise de conscience de cet état de fait est bien enclenchée, la mise en action est toujours compliquée, notamment du côté des gouvernements européens, afin d’assurer la souveraineté de leurs données. 

Les initiatives sont pourtant nombreuses. En juillet dernier, Mounir Mahjoubi, alors secrétaire d’État au numérique, avait dessiné les contours de la stratégie Cloud du gouvernement, afin de développer son usage par les collectivités territoriales, administrations et établissements publics et accélérer la transformation numérique de l’État. Les appels d’offre, auxquels les Gafam ont prévu de participer (sic), sont en cours. 

Orange, qui avait enterré en 2015 la première version de son cloud souverain, Cloudwatt, a récemment relancé la machine pour répondre aux demandes d’un marché de plus en plus mature. 

Car la question aujourd’hui n’est plus d’aller ou non sur le cloud, mais bien de comment y arriver, et ce sans compromettre la sécurité et confidentialité de ses données. Si en Europe, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), entré en vigueur au printemps 2018, garantit la souveraineté de chacun sur ses données… les subtilités du Freedom Act et plus récemment du Cloud Act, inquiètent de plus en plus de DSI et de Comex. Ces lois outre-atlantiques, qui s’appliquent aux entreprises françaises confiant leurs données à des prestataires américains, permettent ainsi aux autorités américaines d’accéder aux données gérées par les géants de l’internet et du cloud. 

Et à l’Est, rien de nouveau ? Alibaba, le géant chinois quatrième principal fournisseur de services cloud dans le monde, étend son influence en Europe avec l’ouverture récente de data centers au Royaume-Uni pour faciliter l’accès des entreprises européennes au marché chinois. 

Un contexte opportun pour le développement du cloud souverain, synonyme de confiance, sécurité, et performance technologique. 

Autant de critères qui forgent l’ADN de ForePaaS, qui met, depuis le début, le multi-cloud et les meilleures technologies au service de l’indépendance, la portabilité et la réussite des projets data. En s’associant à Outscale, leader du cloud souverain français, la plateforme permet non seulement d’éviter le « vendor lock-in » des megaPaaS, mais aussi de migrer, sans couture, vers un cloud de classe entreprise pour vos données les plus sensibles. Le tout en profitant d’une capacité à produire des projets data sur-mesure, en phase avec les besoins métiers, et dans des délais maîtrisés. 

En savoir plus